La magie du cosmos dans « l’Espace »

Lorsque l’on explore les phénomènes les plus extrêmes du cosmos il apparait sans cess de nouvelles découvertes et interrogations sur les méchanismes de notre univers. Il se pourrait que notre univers soit une réalité parallèle, que le monde que nous percevons en trois dimensions ne soit qu’une illusion et qu il n’y ait pas de distinction entre personnes présentes et personnes futures. Comment cela peut-il être possible et enfin comment pouvons nous nous tromper à ce point?
La clé du destin de l’univers réside dans la résolution des énigmes de la magie du cosmos. Dans la vision collective l’espace est pour nous un monde remplie de diverses choses comme les bâtiments, les bus et c’est particulièrement frappant lorsque ces choses constitue notre quotidien.

Il y a quelque chose de tout aussi quotidien mais de bien plus mystérieux dans lequel toutes ces choses existent. Pour comprendre de quoi on parle arrêtons nous un instant et imaginons un instant que l’on supprime toutes ces choses. Des champs, aux voitures et aux bâtiments et pas seulement ceux qui se trouvent autour de vous mais la terre entière. Imaginez que l’on à supprimé toutes les planètes, les étoiles et les galaxies. Pas juste des objets les plus gros mais même les plus minuscules jusqu’aux derniers symptômes de gaz et de poussières. Si on enlevait tout ça que restera t’il? La plupart des gens répondent rien. Ils auraient raison toutefois une chose étrange est pourtant bien présente dans cet espace vide. Il se trouve que l espace vide ne l’est au contraire pas totalement. Cette matières possède des caractéristiques aussi réel que tous les objets de notre vie quotidienne. En fait quand on parle d’espace, on pense à l espace intersidéral. Il faut se dire que c’est ce qu il ya de plus abondants dans l’université du cosmos. Même les objets les plus minuscules comme les atomes, les ingrédients alimentaires dont nous sommes constitués ainsi que tout ce qui nous entoure sont presque entièrement constitué de cette matière. Une étude publié dévoile l’idée que si on supprimait tout l’espace à l intérieur de tous les atomes qui forment la pierre, le verre et l acier de l’Empire States Building il ne resterait qu’un petit tas de matière pas plus gros qu’un grain de riz mais pesant des centaines de millions de tonnes.