Les grands prédateurs de la Savane dans une lutte pour la survie

Dans cette région du monde la température dépasse souvent le degré de la majeure partie des autres continent . C’est une région ou il ne pleut pratiquement jamais. Cette région faite de longues plaines désertiques qui fait de près 7 kilomètres carrés au beau milieu du sud Africain. Les rivières qui alimentent une réserve naturelle et luxuriante. Depuis quelques années niveau de la nappe phréatique a brutalement baissé, la configuration actuel offre juste assez d’eau pour attirer les animaux qui viennent pour étancher leur soif. Nous sommes en septembre au cœur de la saison sèche. Autour des mares boueuses les herbivores se déshydrate peu à peu mais un danger encore plus grave les menaces. Ce point d’eau salvateur se transforme en piège. Le regroupement de ses animaux attire forcément les chasseurs. Les carnivores mangent presque toujours à leurs faim, c’est pourquoi c est un petit coin de paradis, il y à cependant plusieurs problèmes qui viennent perturber se cycle.

Ses prairies sont de véritable champ de bataille pour les prédateurs, chaque espèce à ainsi développé une stratégie spécifique pour survivre. Un peut comme les chiens sauvages qui sont capables de pourchasser leurs proies sur plusieurs kilomètres, mais leur proie « les impalas » ne s’éloignent jamais du point d’eau la course s’achève donc avant même d’avoir commencé. Ils doivent dévorer leurs victimes au plus vite, d’autant plus que cette zone surpeuplée d’autres prédateurs ne vont pas tarder à pointer le bout de leur museau sans perdre de temps à se chamailler. Ils partagent leurs prises comme ils le craignaient une intruse fait bientôt son apparition c est la reine des opportunistes. La « hyènes tachetées » qui est bien déterminée à se débarrasser de ses rivaux. Elle adopte ainsi stratégie plutôt agressive lorsqu’elle fonce tête baissée. Pourquoi prendre la peine de chasser quand il suffit de se servir chez ses concurrents ?
Une complice arrive bientôt en renfort mais le destin risque de tourner court car un « chacal à dos noir » fait son apparition, sa méthode consiste à semer le désordre parmi ses rivaux.