Invasion de l’URSS par les Nazis en 1941 avec l’Opération Barbarossa

Le fuhrer tournant en rond dans sa retraite des alpes bavaroises prépare son prochain essai. « l opération Barbarossa » vise à l’invasion de l’union soviétique. Les forces soigneusement ré équiper ont été redéployés. Elles sont prêtes pour le grand assaut contre l’URSS de Staline qui est censé être l’allié de l’Allemagne. Cette position est plus que inconfortable pour Staline. Le pays est loin d être prêt à la guerre malgré son avance technologique et sa supériorité en nombre, l’armée rouge a été considérablement affaiblie par les purges staliniennes des années précédentes. Les trois quarts des officiers ont été exécutés. La parano maladive de Staline à contribué à briser le moral et l »efficacité des forces armées soviétiques.
A cela s’ajoute des combat dans le reste de l’Europe, comme en Roumanie, en Bulgarie et en Hongrie qui sont des alliés fiables.

L’opération Barbarossa débute par la progression des quatre millions de soldats Allemands soutenu par l’aviation. L’offensive se déploie sur trois axes au nord un corps d armée doit travailler dans les états baltes et s emparer de Léningrad. Au centre un autre corps d armée doit progresser vers Moscou et le troisième située au sud doit couper par l’Ukraine. Les généraux allemands désapprouve se plan lorsque le fureur leur exposa ce plan. Tous ont trouvé trop pour ambitieux, voir dangereux car il obligeait l’éparpillement des forces. Mais aucun officier n’osa faire part de ses doutes. C’était sans compter sur la capacité de l’URSS à mobiliser de nouvelles troupes, en effet des millions de soldats attendent en réserve